Définir la démence (Dossier du Décryptage des troubles de la mémoire.)

Nous continuons notre série d’article sur le décryptage des troubles de la mémoire avec aujourd’hui : la Définition de la démence.

La démence est une Altération  acquiseprogressive et globale des fonctions intellectuelles, sans altération de la conscience. Les critères pour le diagnostic de démence sont l’apparition d’un déficit de la mémoire associé à l’atteinte d’une autre fonction supérieure comme :

  • aphasie  (trouble du langage avec au début un manque du mot) agnosie (reconnaissance des vidages, des objets, de la maladie) ; tardif dans la MA
    • apraxie (gestuelle, écriture, habillage, …)
    • Trouble des fonctions exécutives : perte d’adaptation aux nouvelles tâches en particulier
    • d’une sévérité suffisante pour retentir sur les fonctions sociales et professionnelles

La maladie d’Alzheimer (MA) forme la plus fréquente des démences est caractérisée par des lésions neuro-pathologiques spécifiques comme la dégénérescences neuro-fibrillaires (DNF) et les plaques séniles.

Un peu de sémantique : démence sénile = démence d’Alzheimer

La démence à corps de Lewy est la 2ème cause de démence dégénérative marquée par des Fluctuations de l’état cognitif (tr. de la mémoire modestes) et de la vigilance. Celle-ci est caractérisée par des hallucinations visuelles structurées, par des signes parkinsoniens (chutes, sensibilité neuroleptiques, idées délirantes.

La 3ième cause de démence appelée Fronto-temporales se présentes différemment d’un Alzheimer.

Cette démence peut se déclarer sur des personnes de –  de 65 ans. Elle engendre généralement 2 types de troubles : ceux du comportement et de self-control. Le sujet atteint pourra faire preuve de négligence et exubérance. Dans le 2ième cas les symptômes sont nombreux : hyperphagie, alcoolisme, désinhibition, colère, rire, instabilité psychomotrice. A ceux là s’ajoute d’autre trouble comme l’indifférence, l’émotivité ou encore la baisse d’intérêt. Un réperage précoce est toujours bon car cette démence est difficile.

le troisième est dernier article que nous publierons la semaine prochaine, vous présentera le rôle du médecin généraliste. Si vous souhaitez nous faire part de votre expérience et de votre point de vue sur ce sujet, n’hésitez pas à commenter cet article.

 

Laisser un commentaire