Démence : Le pire n’est pas certain !

Sans sous-estimer le problème de santé publique du vieillissement cérébral pathologique, les prévisions sont déraisonnablement pessimistes et ne prennent pas en compte un demi-siècle de progrès médical, social, éducationnel, et environnemental.

Sur le plan médical, la meilleure maitrise de l’Hypertension arterielle, du diabète, des dyslipidémies, du sevrage tabagique, de l’obésité, de la sédentarité…. constituent un atout considérable d’un meilleur vieillissement global et intellectuel en particulier.

Source :

Dr Eric Kariger

Laisser un commentaire