Les Jardins Thérapeutiques chez Maisons de Famille

De nouveaux soins au jardin thérapeutique

« Si vous possédez une bibliothèque et un jardin, vous avez tout ce qu’il vous faut » résumait Cicéron. Toutes les maisons de retraite disposent d’une bibliothèque, plus rarement d’un jardin, a fortiori « thérapeutique ». Expérimenté et approuvé en Grande-Bretagne, aux Etats-Unis, au Canada et au Japon, il se multiplie dans les Maisons de Famille.

Les vertus fertiles du jardin

L’idée du jardin thérapeutique consiste à tirer parti de toutes les vertus du jardin (la calme et bienfaisante sollicitation des 5 sens, le rythme circadien et celui des saisons, la promenade familière…) et à l’adapter aux personnes âgées (clôtures discrètes, circulation plane et rassurante, choix de végétaux ni toxiques ni blessants, points d’appui et de repos, surveillance…) afin de disposer d’un formidable outil thérapeutique. Selon ce dont le résident a besoin, le jardin sera le cadre de son apaisement, de son mieux-être de sa déambulation ou de la stimulation de ses souvenirs.

De la contemplation à la stimulation

En mode plus actif ou proactif, les ateliers thérapeutiques viennent favoriser le maintien de l’autonomie et de la communication, notamment à destination des patients atteints d’Alzheimer. Les gestes simples du jardinage (planter, rempoter, cueillir…,), la (re)connaissance botanique, les pratiques artistiques (théâtre, peinture, sculpture, tressage des graminées…) sont un support efficace de la démarche, aux côtés d’ateliers de motricité, d’équilibre ou de découverte de soi à la thématique plus explicite. Enfin, lorsque cela est  possible, le jardin a vocation à accueillir « le monde alentour » : les voisins, le village, les familles à la main verte ou les pensionnaires du lycée agricole…

Outre les bénéfices liés à l’estime de soi ou à l’interaction sociale, l’expérience montre ses bienfaits en matière de réduction du stress, de l’angoisse et de la pression sanguine, d’amélioration du sommeil, de l’appétit et de l’exposition au soleil (vitamine D !).

Comments
One Response to “Les Jardins Thérapeutiques chez Maisons de Famille”
  1. BERDOATI Michèle dit :

    J’aimerai visiter votre maison du 15° arrondissement. Je suis âgée de 74 ans, et aimerai décider tant que je suis encore apte à choisir la maison où je devrais être hébergée lorsque le moment s’en fera sentir.
    Pour le moment j’habite Dreux, et possède un studio sur Paris 14°. Deux de mes enfants sont respectivement à Saint Cloud et Neuilly; le dernier se trouve près de Grenoble.

Laisser un commentaire