Lutter contre la dénutrition des séniors


Vieillir, ne veut pas dire renoncer à certains plaisirs simples comme celui de manger. Parfois cela nécessite quelques adaptations face à certaines restrictions médicales.

La prévention de la dénutrition chez les personnes âgées est un sujet qu’il ne faut en aucun cas négliger. Chez Maisons de Famille, il nous préoccupe tout particulièrement.

La vigilance doit être de mise tout au long de l’année et ce, pour prévenir des conséquences parfois irréversibles.

Adapter l’alimentation aux exigences de l’âge

Au même titre que la sensation de soif qui disparaît avec l’âge, l’alimentation et le goût se voient eux aussi altérés.

La dénutrition peut s’installer très rapidement, c’est donc à ce niveau qu’il faut être très prudent. Bien souvent, cette dernière n’est pas perçue par la personne concernée, ni même par l’entourage.

Malheureusement, les effets de la dénutrition peuvent avoir des conséquences majeures.
 Une mauvaise nutrition entraine une fonte musculaire qui impacte directement sur les défenses immunitaires ou encore l’autonomie.

Pour y remédier, quelques recommandations simples peuvent être mises en œuvre: une alimentation, riche et variée, des couleurs qui tranchent, tout ceci dans le but de stimuler au maximum tous les sens du sujet âgé !

De plus, un plat avec une variété de couleurs et de contrastes, facilitera la distinction des aliments ou des groupes d’aliments par une personne malvoyante par exemple. Un menu ton sur ton n’aura rien de très attrayant !

La mastication et la déglutition sont aussi à prendre en compte, puisqu’avec l’âge ces dernières sont affaiblies. Une bonne alimentation, nuancée et équilibrée, assurera une meilleure robustesse.


 

Une prise en charge bienveillante
 

Chez Maisons de Famille nous sommes particulièrement attentifs à l’alimentation des résidents.

Nous favorisons une alimentation riche et variée, basée sur des produits frais, des saveurs panachées, des présentations soignées et attractives, tout ceci afin d’ouvrir l’appétit en un seul coup d’œil !

Nous pensons que la lutte contre la dénutrition passe avant tout par le plaisir ; que cela soit de ce que l’on voit, de ce que l’on sent mais aussi de ce que l’on mange. Il en est de même pour la lutte contre la déshydratation.

Pour inciter à boire, il faut varier les plaisirs ! Eaux aromatisées, thé, café ou encore lait (riche en calcium) pour renforcer les os.

Nous sommes très soucieux de la bonne santé de nos résidents et veillons à ce que chacun ait mangé en quantités suffisantes, mais aussi que chacun ait une alimentation équilibrée et variée (viande, poisson, féculents, légumes frais, fruits, produits laitiers, etc.), tout en portant une attention particulière à l’hydratation.

Une bonne nutrition favorise de meilleures défenses immunitaires, une meilleure résistance au diabète et pourra même prévenir l’apparition de maladies comme la maladie d’Alzheimer et la maladie de Parkinson.

N’hésitez pas à laisser un commentaire ou apporter un complément d’information dans le champ « commentaire » de cet article.

 

Valérie RIVOIRE
Directrice de la communication.

Laisser un commentaire