Maisons de Famille fête la journée de la Femme

Elles étaient une fois

L’histoire d’un hommage, que le Groupe Maisons de Famille a souhaité rendre à ses résidentes, grâce à l’implication de ses 15 maisons et le regard bienveillant de leur famille. Un hommage pour ces femmes, toutes témoins et pour certaines actrices, de l’évolution de la condition féminine qui a traversé le siècle dernier, et qui a bouleversé bien des champs de leur vie. Et à bien des égards notre vie contemporaine. Retour sur une belle aventure partagée entre des résidentes, leurs filles et parfois petites filles, et les équipes professionnelles des Maisons de Famille.

La communication entre femmes de plusieurs générations est l’occasion d’expressions affectives et émotionnelles d’une grande intensité En plus des mots, d’autres supports, pourvu qu’ils soient savamment exploités, sont susceptibles de tisser une complicité intergénérationnelle : musique, expositions, jeux… Un dispositif, impliquant psychologues, animatrices, art thérapeutes, psychomotriciennes et cercles proches, a été pensé en ce sens par le Groupe Maisons de Famille, puis développé avec singularité dans chaque maison de région, afin d’établir un lien fertile et épanouissant. Il offre l’opportunité d’un échange mutuel, où la jeunesse suscite curiosité, spontanéité et insouciance parmi des personnes plus âgées et où, réciproquement, celles-ci font valoir leurs expériences et leurs souvenirs. Pour le plus grand plaisir des participantes et des professionnels.

Paroles de Femmes

C’est autour de différentes thématiques que se sont construits les ateliers de parole : « la femme, être et paraître » pour questionner le rapport à la mode, à la sexualité ; « la femme dans son rôle familial » afin de comprendre comment les femmes dans les années 50, 60, 70, se positionnaient en tant que filles dans leur famille, puis en tant qu’épouses et en tant que mères ; « la femme dans son rôle social » pour mesurer ici les avancées en matière de droits civiques, l’évolution des moeurs au sein du foyer, les changements de mode de vie… Chacune à leur manière, en fonction des désirs des résidentes et des histoires personnelles, les animatrices des Maisons de Famille ont opté pour certaines thématiques, choisissant d’appuyer l’une d’entre elles, ou de les balayer toutes, quitte à multiplier les temps de rencontres (à la demande générale !) à la faveur de précieux témoignages et anecdotes…

La journée de la Femme en quelques chiffres :

100 : Environ 100 résidentes ont accepté de se plier au jeu du projet dans les 15 Maisons de Famille.

30 : Une trentaine de filles ou petites filles ont participé aux échanges avec leur parente.

1936 : Année de naissance de la plus jeune résidente participante.

1910 : Année de naissance de la plus agée des résidentes participantes.

Laisser un commentaire