Observatoire de l’âge

Grand âge, solitude, plénitude : les surprises d’une enquête

La deuxième livraison annuelle de l’Observatoire de l’âge confirme la bonne nouvelle : 88% des plus de 70 ans se disent heureux ou très heureux. Ce taux chute sans surprise de 10 points quand les revenus du foyer sont inférieurs à 1000 euros mensuels. On aurait pu, en revanche, s’attendre à ce que le grand âge angoisse ceux qui n’y sont pas encore : or 4 enfants de personnes âgées sur 5 imaginent leur parent heureux.

Se réaliser… par soi-même

Menée par l’institut de sondage Viavoice, pour le groupe Harmonie mutuelle et Le Monde, l’étude souligne désir d’autonomie et besoin de se réaliser personnellement bien au-delà de l’âge de la retraite. Le vieillissement ressenti comme une opportunité –pourvu que la santé et les finances suivent-, c’est un cliché battu en brèche ! La « vieillesse » est ainsi perçue comme un temps de bonheur qui s’achèverait avec la perte de l’autonomie et l’entrée en dépendance.

Le goût d’une certaine solitude

Autre idée reçue à relativiser d’urgence, celle qui consiste à voir les seniors trop seuls et à considérer qu’ils en souffriraient unanimement. Or la solitude n’est pas nécessairement négative. Alors que 90 % se sentent « bien entourés », une courte majorité de 51 % des 10 % restants (qui ne s’estiment pas bien entourés) dit « apprécier cette solitude » qui permet notamment de trouver la « la possibilité de s’organiser comme on veut, avec ses horaires ». « Être entouré sans être un poids », résume un des participants à l’étude…

Sources : Le Monde du 13 mai 2014, Institut Viavoice

Laisser un commentaire